Travail à chaud : ne jouez pas avec le feu

Le travail à chaud est l’une des causes les plus fréquentes d’incendies en entreprises. Quelles sont les précautions à prendre quand on fait des travaux de brûlage ou de soudage, ou qu’on utilise des appareils qui produisent des étincelles? Conseils d’expert.

Qu’est-ce que le travail à chaud?

Quand on parle de travail à chaud, on entend notamment tout type de travail effectué avec des appareils qui utilisent une flamme nue ou produisent de la chaleur ou des étincelles. Par exemple, le soudage ainsi que tout processus apparenté comme le soudage à l’arc, le soudage au gaz oxygéné, le soudage à flamme nue, le brasage, la projection à chaud, l’oxycoupage et le coupage à l’arc.

Notez que les travaux à chaud sont réglementés à la section 5.2 du Code national de prévention des incendies.

Avant de commencer

Utilisez la bonne méthode

Dans les industries de la transformation alimentaire, de la transformation du bois et du plastique, dans les centres de tri et les bâtiments industriels et commerciaux, le travail à chaud est utilisé pour accomplir une variété de tâches (réparer des infrastructures, couper ou souder du métal, etc.). Mais avant d’y avoir recours, demandez-vous si cette méthode est la plus appropriée et la plus sécuritaire. Souvent, le travail à chaud pourrait être remplacé par d’autres procédés. Voici quelques exemples :

VOUS VOULEZ UTILISER…PENSEZ AU…
Le soudageBoulonnage mécanique
Le coupage à la scie ou au chalumeauCisaillement hydraulique manuel
Le coupage au chalumeau ou à la scie radialeCoupe-tuyaux mécanique

Préparez la zone de travail

Idéalement, le travail à chaud devrait s’effectuer dans un endroit spécialement protégé contre les incendies, comme un atelier d’entretien. Puisque vous travaillerez avec des appareils qui produisent des flammèches ou des étincelles, il est important de préparer la zone de travail en dégageant tout matériau combustible ou inflammable. Voici une liste de précautions à prendre :

Aide-mémoire ₋ Zone de travail

  • Si possible, choisissez un atelier d’entretien ou un endroit extérieur isolé.
  • Assurez-vous que l’atelier choisi est fait de matériaux incombustibles ou résistants au feu. Inspectez l’endroit pour vous assurer que les parties de la structure (les divisions, les murs et les plafonds) ne contiennent pas de matières combustibles.
  • Enlevez toutes les matières inflammables, combustibles ou explosives qui se trouvent dans un rayon de 11 m (35 pi) de la zone de travail.
  • S’il est impossible de les déplacer, isolez-les avec un écran de protection thermique ou des bâches résistantes au feu. Protégez particulièrement les conduites de gaz et les appareils au gaz avec lesquels des étincelles ou des matériaux chauds pourraient entrer en contact.
  • Nettoyez le sol pour enlever toute trace de matières combustibles (comme du bran de scie, de la poussière, de la graisse ou de l’huile). Si le plancher lui-même est fait d’une matière combustible, humidifiez-le avec de l’eau ou recouvrez-le de bâches ignifugées ou de sable humide.
  • À l’aide d’un aspirateur, retirez tous les débris inflammables des conduits de ventilation et des ouvertures de conduits pour empêcher qu’ils ne prennent feu. Fermez les conduits de ventilation et scellez toutes les fissures pour éviter que la fumée ne se propage dans l’immeuble. Recouvrez l’ouverture des conduits d’un matériau résistant au feu.
  • Vérifiez que le matériel utilisé pour le travail à chaud est en bon état de marche.
  • Vérifiez que le système automatique de protection contre l’incendie est activé et pleinement fonctionnel.
  • Gardez un boyau d’arrosage et des extincteurs portatifs à portée de main.
  • Pour éviter tout risque d’électrocution, utilisez de l’eau seulement APRÈS que les circuits électriques aient été mis hors tension.

Pendant

Durant le travail à chaud, une personne (veilleur de feu) devrait surveiller en tout temps les étincelles et les flammes produites. Toutes les sources d’allumage devraient rester dans la zone sécurisée, et le permis de travail à chaud devrait être placé bien en vue.

Après

Comme les étincelles produites pendant le travail à chaud peuvent rester en dormance avant de prendre feu, surveillez les lieux en permanence durant l’heure qui suit. Ensuite, inspectez la zone une fois par heure pendant les trois heures suivantes, en vous assurant de documenter le processus.

Pour assurer votre propre sécurité et celle de vos travailleurs, vous devez bien connaître, évaluer et gérer les risques associés au travail à chaud. Si vous voulez en savoir plus, consultez votre courtier ou votre représentant en prévention des sinistres.

Ce document vous est fourni à titre informatif seulement et ne devrait pas être interprété comme constituant des conseils ou comme étant exhaustif. Intact Assurance ne fait aucune représentation ou n’émet aucune garantie à l’effet que l’utilisation de cette information permettra de prévenir des dommages ou de réduire votre prime. Votre contrat d’assurance prévaut en tout temps; veuillez le consulter pour une description complète des garanties et exclusions. Certaines conditions, limitations et exclusions s’appliquent.