Cinq étapes pour évaluer vos biens

Connaissez-vous la valeur totale de vos possessions? Vous avez sans doute une idée générale de la valeur de vos biens principaux, mais il peut être plus difficile d’évaluer l’ensemble de vos possessions. En cas de catastrophe ou de vol, votre compagnie d’assurance vous demanderait d’estimer la valeur cumulative de tous vos biens afin que vous puissiez recevoir une compensation adéquate. Les étapes ci-dessous vous aideront à effectuer une estimation exacte.

1. Commencez par le principal, puis passez aux détails.

Au fil du temps, votre maison et votre vie s’encombrent de possessions. Pour en dresser une liste et en évaluer la valeur, commencez par les biens principaux (maison, bijoux, œuvres d’art, etc.). Vous apprendrez ainsi à appliquer le processus et quand vous en arriverez aux chaussettes et aux menus articles, vous serez devenu expert. Profitez-en pour photographier ou filmer vos biens, afin d’avoir une preuve concrète.

2. Tenez compte des variables.

Évidemment, les biens que vous possédez conservent rarement leur valeur initiale. En fait, ils gagnent ou ils perdent tous de la valeur au fil des ans. Tenez-en compte dans vos calculs. Discutez également des détails de votre police avec votre courtier d’assurance pour savoir si vous avez droit à la valeur de remplacement sans déduction pour la dépréciation ou à la valeur au jour du sinistre en cas de réclamation.

Consider the variables

3. Consultez un expert.

Vous n’avez sans doute pas de connaissances spécialisées au sujet de tous vos biens personnels et de leur valeur. Dans le doute, n’hésitez pas à communiquer avec un expert. Vous ne savez pas ce que vaut cette œuvre d’art achetée il y a dix ans? Consultez un marchand d’art. Faites de même pour tous les biens dont vous ne connaissez pas la valeur.

4. Sauvegardez votre liste.

Lorsque vous aurez dressé un inventaire complet de vos biens, mettez-le par écrit, faites-en une copie, et faites-en une autre. Envoyez-vous-la par courriel. Stockez-la dans le nuage. Rangez-la dans un coffre-fort. Vous pourriez même la partager directement avec votre compagnie d’assurance. D’ailleurs, si vous le pouvez, conservez vos dossiers papier, vos dossiers d’impôt, vos reçus, vos garanties, vos documents gouvernementaux et autres documents importants à l’extérieur de votre résidence.

5. Mettez à jour au fur et à mesure.

Vos possessions évoluent. Vous achetez de nouveaux biens matériels et certains d’entre eux prennent de la valeur. Après avoir dressé la liste de vos biens, revoyez-la régulièrement pour la maintenir à jour. Et pour faciliter le processus, conservez les reçus lorsque vous faites un nouvel achat.

Update as you go

Vous avez maintenant tout ce qu’il vous faut pour déterminer la valeur de ce que vous possédez. Parlez à votre courtier d’assurance pour vous assurer que vous avez la protection adéquate pour votre situation, et modifiez-la au besoin.

Source
Bureau d’Assurance du Canada – 5 conseils pour faire l’inventaire de sa maison : http://www.ibc.ca/yt/home/risk-management/home-inventory (en anglais seulement)