Prévenir les dégâts d’eau

Les dégâts d’eau dépassent maintenant les incendies comme première cause des demandes d’indemnité en assurance de dommages présentées par des particuliers au Canada. Les principales causes des dégâts d’eau sont notamment les inondations, les refoulements d’égouts, les bris de tuyaux et les appareils de plomberie qui fuient. Les quelques précautions simples qui suivent vous aideront à réduire les risques que de tels dégâts d’eau se produisent chez vous.

À l’intérieur de la maison

  • Ajoutez une protection contre le refoulement d’égout à votre assurance ou augmentez le montant de votre garantie actuelle
  • Installez un clapet antirefoulement sur la canalisation principale d’alimentation en eau
  • Installez des détecteurs d’eau qui vous alertent en cas de fuite et coupez l’alimentation principale en eau si vous détectez de l’humidité
  • Inspectez l’ensemble du système de plomberie pour voir s’il comporte des fissures ou s’il fuit et remplacez les vieilles conduites ou les vieux appareils
  • Inspectez vos vieux appareils et remplacez les boyaux en caoutchouc de la machine à laver et du lave-vaisselle par des boyaux flexibles avec armature métallique
  • Évitez de verser des matières grasses et des huiles dans les éviers
  • Vérifiez régulièrement si les conduites d’alimentation en eau comportent des fuites et si les connexions sont bien serrées
  • Vérifiez le scellant ou le coulis des tuiles de la baignoire et de la douche et faites les retouches nécessaires
  • Demandez à votre courtier de passer en revue votre police d’assurance et de vous renseigner sur les garanties offertes au titre des dégâts d’eau

À l’extérieur de la maison

  • Vidangez tous les tuyaux et boyaux d’arrosage avant l’arrivée de l’hiver
  • Enlevez les feuilles et les débris qui bloquent les grilles des bouches d’égouts pluviaux. Réduisez votre consommation d’eau pendant les fortes pluies et les périodes de dégel rapide pour abaisser la pression sur les réseaux d’égouts et diminuer les risques de refoulement
  • Débranchez les descentes pluviales qui sont raccordées directement au réseau d’égout et les rediriger à au moins deux mètres des fondations de la maison. Vérifiez si les descentes pluviales réussissent bien à drainer l’eau qui s’écoule du toit
  • Assurez-vous que le nivellement du terrain au pourtour de la maison éloigne l’eau des murs de fondation
  • Aménagez l’allée du garage souterrain de façon que le drainage soit adéquat
  • Vérifiez que les canalisations d’évacuation des eaux usées ne sont pas bloquées par des racines
  • Assurez-vous que la couverture ne comporte pas de bardeaux mal fixés ou ondulés
  • Si vous avez une fosse septique, faites-la entretenir et vider régulièrement

Fondations et sous-sols

Les fondations et le sous-sol de votre maison sont des zones exposées à des dommages graves, et ceux-ci peuvent être très coûteux. Les fondations sont souvent à l’origine des infiltrations d’eau. Les petites fissures dans les fondations ne devraient normalement pas être source d’inquiétude; en revanche, les fissures plus larges peuvent avoir été provoquées par des mouvements de sol importants et permettre à l’eau de s’infiltrer dans votre sous-sol. Il est crucial d’obturer ces fissures et de les empêcher de s’agrandir pour prévenir les dégâts d’eau et éviter les problèmes de structure plus graves. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour diminuer les risques de dommages dans le sous-sol :

  • Repérez et scellez les fissures dans les fondations et dans le plancher du sous-sol
  • Évitez de ranger des articles directement sur le plancher du sous-sol; placez-les dans des contenants en plastique sur des étagères surélevées
  • Ne couvrez pas les drains de plancher
  • Vérifiez toujours s’il y a eu des infiltrations d’eau après une forte pluie ou une fonte de neige rapide

Pompes de puisard et clapets antirefoulement

Un puisard est un système courant et efficace servant à recueillir l’eau susceptible de s’accumuler dans le sous-sol. L’eau provenant des drains qui entourent les fondations s’y accumule et une pompe achemine ensuite cette eau à l’extérieur, loin de la maison. La pompe de puisard est activée par un flotteur, qui la met en marche lorsque l’eau dans le puisard atteint un certain niveau.

Pour vous assurer que la pompe fonctionne bien, vérifiez que le flotteur est propre et se déplace librement en versant lentement de l’eau dans le puisard. Attendez que le flotteur remonte suffisamment pour faire démarrer la pompe afin de confirmer qu’elle fonctionne correctement. Après le démarrage de la pompe, le niveau d’eau dans le puisard devrait descendre rapidement et le flotteur devrait arrêter la pompe.

VIDÉOS

Regardez nos vidéos de conseils en prévention. Regarder les vidéos