Les menaces des changements climatiques

CHANGEMENTS MÉTÉOROLOGIQUES

Les changements climatiques constituent un problème environnemental de taille que l’on attribue à l’activité humaine – émissions de dioxyde de carbone et de gaz à effet de serre – ainsi qu’à des phénomènes naturels. Cliquez ici pour en savoir plus.

Les changements climatiques sont en partie responsables de la hausse de la fréquence et de la gravité des phénomènes météorologiques extrêmes, comme les inondations, les tempêtes et les sécheresses. Le réchauffement de la planète a, en effet, tendance à produire des bouleversements météorologiques.

Les phénomènes de précipitations abondantes rares devraient devenir deux fois plus fréquents dans la majeure partie du Canada d’ici le milieu du siècle.1.

CATASTROPHES

On dit qu’un sinistre est catastrophique lorsque les pertes assurées sont attribuables à une catastrophe naturelle et s’établissent à 25 millions de dollars US ou plus2. Selon la Swiss Re, en 2014, il s’est produit 336 catastrophes dans le monde, dont 189 catastrophes naturelles, soit les plus grands nombres jamais répertoriés.

QUELLES SONT LES RÉPERCUSSIONS DES PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES SUR L’ASSURANCE?

L’évolution des phénomènes météorologiques oblige l’industrie de l’assurance à modifier ses produits ainsi qu’à ajuster les primes que vous payez pour tenir compte de ces nouveaux risques. Vous devriez discuter avec votre courtier des risques que posent les changements météorologiques dans votre région pour vous assurer que les personnes et les biens auxquels vous tenez tant sont protégés.

1. Source : Warren, F.J. et D.S. Lemmen. « Synthèse », dans Vivre avec les changements climatiques au Canada : perspectives des secteurs relatives aux impacts et à l’adaptation, F.J. Warren et D.S. Lemmen (éd.), Gouvernement du Canada, Ottawa (Ontario), 2014, pp. 9.
2. Source : The Property Claim Services (PCS) division of Verisk Analytics (en anglais)

1. Source : MunichRe, 3 mars 2015. (en anglais)
2. Source : Warren, F.J. et D.S. Lemmen. « Synthèse », dans Vivre avec les changements climatiques au Canada : perspectives des secteurs relatives aux impacts et à l’adaptation, F.J. Warren et D.S. Lemmen (éd.), Gouvernement du Canada, Ottawa (Ontario), 2014, pp. 9.
3. Source : Assurance de dommages au Canada 2015 (BAC)
4. Source : Assurance de dommages au Canada 2015 (BAC)

PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES AU CANADA

Les règlements de sinistres attribuables aux conditions météorologiques extrêmes ont plus que doublé tous les cinq à dix ans depuis les années 1980. Pour chacune des six dernières années, ils ont atteint près d’un milliard de dollars ou plus au Canada. En 2012, les sinistres atteignaient 1,2 milliard de dollars. Et en 2013, ce montant a atteint un niveau historique de 3,2 milliards de dollars, en raison des inondations survenues en Alberta et à Toronto. En 2014, les sinistres approchaient le milliard de dollars. En comparaison, le montant des sinistres assurés s’était établi en moyenne à 400 millions de dollars par année pendant la période de 25 ans allant de 1983 à 2008.1En 2013 :

  • Inondations et fortes pluies dans le sud de l’Alberta (1,7 milliard de dollars) 3
  • Fortes pluies dans la région du Grand Toronto (944 millions de dollars)4

En 2012 : 2

  • Vestiges de l’ouragan Sandy en Ontario et au Québec (106 millions de dollars)
  • Fortes pluies accompagnées de grands vents à Hamilton et à Ottawa (90 millions de dollars)
  • Vents et inondations en Ontario et au Québec (260 millions de dollars)
  • Fortes pluies, orages et vents à Edmonton (106 millions de dollars)
  • Inondations, grêle et tempête de vent dans la région de Calgary (552 millions de dollars)
  • Vents et orages dans le sud de l’Alberta (74 millions de dollars)

En 2011 :

  • Incendie de Slave Lake (750 millions de dollars)
  • Tornade en Alberta (200 millions de dollars)
  • Tornade à Goderich, en Ontario (100 millions de dollars)
  • Tempête de vent à Calgary (225 millions de dollars)
  • Vestiges de l’ouragan Irene avec tempêtes de vent et orages (239 millions de dollars)

1. Source: BAC 2015 Assurance de dommages au Canada
2. Source: BAC Comprendre le climat
3. Source: Newswire 23 septembre 2013 (en anglais)
4. Source: Newswire 14 août 2013 (en anglais)

CATASTROPHES À L’ÉCHELLE INTERNATIONALE

Partout dans le monde, la fréquence et la gravité des catastrophes s’accroissent de façon considérable

À L’ÉCHELLE INTERNATIONALE

2013
Au premier semestre de 20131, les pertes économiques totales découlant des catastrophes se chiffraient à 56 milliards de dollars US. Les sinistres assurés causés par des catastrophes naturelles principalement dues à des inondations totalisaient 17 milliards de dollars US.

  • Inondations dans le centre et l’est de l’Europe (18 milliards de dollars US en pertes économiques)
  • Orages et tornades aux É.-U. (3,1 milliards de dollars US en pertes économiques)
  • Orages, tornades et grêle aux É.-U. (2 milliards de dollars US en pertes économiques)
  • Tempête de neige, verglas, tornades et fortes pluies aux É.-U. (1,6 milliard de dollars US en pertes économiques)
  • Inondations en Australie (2 milliards de dollars US en pertes économiques)

1. Source : Swiss Re, Centre des médias, 21 août 2013, « Catastrophes cost global insurance industry more than USD 20 billion » (en anglais)